Revenir au blog

Germinatorium Rolisticus

Artisans de jeux de rôles originaux
Nous sommes le Jeu 2 Déc 2021 08:28

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: Dim 1 Jan 2017 18:31 
Hors ligne
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur
Voir le profil

Inscription: Jeu 27 Fév 2014 13:26
Messages: 546
Localisation: fontenay sous bois (94)
Piop zavou ^^

J'ouvre le post de retour de partie de la campagne (menée pour mouamème) de Sur les frontières !
A la table 3 joueurs qui n'ont pas peur de prendre des baffes (du moins pour l'instant :twisted: ) et qui court après les actes héroïques.
L'histoire de la campagne est relatée dans un post à part, j'irais donc à l'essentiel !

1ere partie (longue):
Fiouuu, partie lancée à l'arrache sans me rappeler des règles que j'avais lu y'a 6mois. Bref un départ dans la poussière, où j'avais du mal à m’orienter. J'ai donc suivi le bouquin pour lancer une base de campagne avec l'aide des joueurs, et j'ai eu droit à quelques surprises :P. Sur le moment, le "Désert + suspendu dans le vide" m'a fait un peu bugger mais au final, m'en suis pas trop mal tiré ^^.
Une fois les perso et le cadre de la campagne posés, restait plus qu'a animer tout l'bouzin pour que ça prenne vie. En théorie parce qu’en pratique et sans recul, j'ai lancé la partie un peu pied au plancher sans trop regarder ou j'allais. Au final, et comme d'hab', j'ai très mal géré le temps dans la partie, mais aussi la temporalité au sein de la narration. Après concertation avec les joueurs, la temporalité sera réajusté pour qu'ils ne passent toute la campagne à jouer des mômes de 12 piges...
Niveau personnages, ça nous a donc donné :

Uzuyami
  • Nom + trait + don : Ismaël le respecté qui chante les saisons
  • Devise : Défi le temps
  • Faille : Impétueux (situation défavorable si face à un pnj de type "général" ou "champion")
  • Destin : Tué par son ennemi

JdC
  • Nom + trait + don : Béhémoth l'implacable qui fait trembler le sol
  • Devise : Le marteau et l'enclume
  • Faille : Dédaigneux (situation défavorable si face à un pnj de type "silhouette")
  • Destin : S’entretue avec son ennemi

Darm
  • Nom + trait + don : Elkaïr le mystique qui perçoit les mondes
  • Devise : Aux cieux par la plume
  • Faille : Fragile (situation défavorable si zéro réussite sur un jet)
  • Destin : Soumission à l'ennemi

Si j'ai réussi à m'en sortir à peu près niveau narration, au niveau mécanique j'ai été beaucoup trop laxiste et gentil. C'est là que je vois que je n'aime pas être sadique avec mes joueurs. Les placer face à des dilemmes oui, leur plonger la tête dans la mouise pour voir leurs petits bras s'agiter dans tous les sens, bof... Pourtant le parti du jeu est clair, on est pas au club med' et taper durement sur ces joueurs n'est là que pour les obliger à faire un choix sur l'utilisation de pts de destin ou non (z'en ont que 6 pour la campagne). Du coup, c'est vraiment quelque chose que je dois travailler.
à la fin de la partie il était tard et j’étais censé leur faire choisir leur "ami" et leur "ennemi" pour la suite de la campagne. Je me suis retrouvé face à un problème issu de ma narration. le cadre c'est posé doucement mais... le nbre de pnjs rencontrés étant relativement faible, c’était difficile de les faire choisir parmi eux. du coup, j'ai reporter ça en espérant que la prochaine partie leur apporte plus de rencontre.

Bilan : je crois pouvoir dire sans me tromper que le jeu à plu a tout le monde, et que chacun était chaud pour la suite de la campagne. Le jeu de par sa simplicité laisse beaucoup de liberté au meneur pour poser son décors, la mécanique est simple de manière générale, il y a juste des choses un peu plus spécifiques au niveau du combat qui m'ont un peu rebuté au début mais va bien falloir que je m'y colle ^^


2eme partie (courte) :
Fiouuu 4h de jeu archi intense avec finalement assez peu de RP, mais un rythme de fou et une avancée de l'histoire qui laisse des pistes intéressantes pour la suite de la campagne. Là aussi j'ai eu un mal de dingue à gérer le temps. ça filait à une vitesse de dingue, et j'avais l'impression d’être sous speed en continu pour au final, ne réussir à faire que la moitié de ce que je souhaitais. Pas grave, de bonnes bases ont été posé et certains évènements marquants ont commencé à apparaitre. malheureusement, je n'ai pas pu là non plus leur faire choisir le couple ami/ennemi... décidément quand ça veut pas ça veut pas ! Cette fois j'ai ete un peu plus dur avec la mécanique mais... finalement j'ai été encore trop timide. Donc la prochaine va falloir cogner dur !

Bilan : une partie que j'ai juste pas vu passer mais qui m'a mis un vrai coup de fouet ! par-contre le manque de RP c'est fait vraiment sentir, et on est tous resté sur notre faim. Je cerne mieux la mécanique et le enjeux, mais j'ai encore du mal à sortir la masse "BlaAam" de 10tonnes en scandant, 1pt de destin ou la vie ! :mrgreen:


3eme partie (moyenne):
Bon ben si la partie précédente était très descriptive, cette partie a fait la pare bel au RP, mais de manière individuel... j'ai passer entre 1h et 1h et demi pour chaque joueur pour poser "l'ami" de chacun. C’était important que je le fasse mais du coup ça a pris un temps fou, et j'avoue que je ne m'y attendais pas du tout :?. Surtout que j'avais prévu pas mal de chose pour cette partie afin de lancer les axes les plus importants de la campagne. tant pi, j'ai réussi à poser quelques trucs en fond mais pas de quoi se meuler la tronche façon gouffre de helm. Les joueurs commencent à prendre du poids au niveau de la trame et ça c'est cool ! On sort doucement de la petite adolescence, pour bientôt entrer dans l'age adulte (okééé jeune adulte, mais quand même !).
Au niveau des 12 remises en question des perso (puisque c'est un peu le cœur du jeu quand même), ça donne pour l'instant 6, 5 et 3. Va falloir que je pousse un peu plus pour rattraper le retard du dernier ^^. Niveau pts de destin, ils en ont utiliser entre 1 et 2 chacun. Autant dire que je n'ai toujours pas taper assez fort :shock:.

Ismaël
  • Ami :Boghan, musicien barbare
  • Ennemi : Un Héros (pas encore rencontré, juste entendu parlé)

Béhémoth
  • Ami : Kashim, maitre du Fraal
  • Ennemi : Delmgish Azat, Chef du clan Azat et futur calife d'Alkamir si personne ne l’arrête

Elkaïr
  • Ami : Milakhan le chaman paria
  • Ennemi : forme d'un autre monde (rencontré, pas rencontré... qui sait)

Bilan : Je capte de mieux en mieux la méca' et l’échelle de difficulté. doucement mais surement quoi :mrgreen: . Surtout que la prochaine partie risque de meuler sec (guerre civile bonjouuuurs :twisted: )

_________________
"je fais du jeu de rôles, pas des math !"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun 2 Jan 2017 11:04 
Hors ligne
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur
Voir le profil

Inscription: Sam 8 Mar 2014 00:26
Messages: 586
Eh mais y encore carrément pas tout dans le fil d'à côté ! ^^"
Ça a l'air ultra cool !! ^^ Par contre, je prends note qu'il faut bien 2 séances pour que le meneur commence à se sentir à l'aise avec le système. C'est pas grave (surtout en campagne), mais c'est toujours bon à savoir. n_n

_________________
Image
Brand a écrit:
Proposer un jeu qui soit au service d’une façon de jouer spécifique et, surtout sans tomber dans le piège de ne pas en permettre d’autre, néanmoins tout inféoder à cette dernière.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar 3 Jan 2017 15:58 
Hors ligne
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur
Voir le profil

Inscription: Jeu 27 Fév 2014 13:26
Messages: 546
Localisation: fontenay sous bois (94)
Ouep je pense que deux séances ne sont pas de trop pour le meneur. ^^
Enfin... peut être pas hein, mais pour moi qui suit pas habitué à vraiment jouer avec la mécanique, clair que ça m'a demander un temps d'adaptation. Après j'avoue que c'est assez drôle de les voir soudainement transpirer à la vue d'une épreuve "hardcore", et de cramer un pt de destin pour s'assurer de la réussite :mrgreen: . Assez jouissif finalement ;).

Et oui, une chose que j'ai pas dit dans mon CR, c'est que les pts de destin sont vraiment "cheatés", et c'est voulu ! Y'en a que 6 mais c'est bourrin. Ça peut complétement retourner l'issu d'une partie, voir de la campagne. Et apparemment d’après les joueurs, c'est loin d’être désagréable comme sensation de jeu ^^

_________________
"je fais du jeu de rôles, pas des math !"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mer 4 Jan 2017 02:57 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
Voir le profil

Inscription: Dim 1 Juin 2014 00:30
Messages: 110
Histoire de corroborer, je trouve que les points de destin sont certes ultra cheatés, mais ils permettent d'apporter une part importante d'épique dans un jeu qui appelle à ça mais dont la mécanique ne le laisse pas vraiment possible. Spéciale cace-dédi à ces saletés de faiblesses :p


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Jeu 12 Jan 2017 12:56 
Hors ligne
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur
Voir le profil

Inscription: Jeu 27 Fév 2014 13:26
Messages: 546
Localisation: fontenay sous bois (94)
4eme partie et beau foirage... :(

Je voulais lancer les personnage au cœur de la guerre civile et leur faire prendre part aux différentes batailles au fil des saisons (un peu à la pendragon) mais j'ai merdé complet.
Je me suis embourbé une fois de plus avec des personnages isolés les uns des autres où les scènes de RP solo ont duré et ont bouffé la partie commune. D'un coté ça a amené des choses intéressantes et quelques révélations de taille, mais pour une partie longue, ça été très pauvre en jeu commun et RP finalement.
A la suite de ça, j'ai proposé que pour les prochaines parties, tout ce qui se passe en solo soit géré hors RP (hormis scène de remise en question) et on se concentre sur le jeu commun. On arrive à un gros tournant de la campagne (deja bien amorcé en fait...) et j'ai vraiment envie que tout le monde se fasse plaisir !

Bon à coté de ça, cette partie a eu un avantage certain, groooosse dépense de pts de destin, niark niark niark :twisted: . Il leur reste entre 2 et 3 pts chacun (en sachant que le dernier pt c'est le destin qui rattrape le perso) ce qui va mettre un peu de pression dans les choix à venir.
On a également pu faire un vrai combat "by the book" et son coté stratégique d'utiliser ou non un situation avantageuse (lance deux dés et choisi le mailleur grâce aux traits, dons, devises, et chacun utilisable une seule fois sur un même opposant). Mine de rien ce n'est pas si facile que ça niveau PJ. ça peut vite tourner au vinaigre, même avec un perso avec de bonnes compétences.
La question qui a été soulevé au niveau des blessures pj/pnj, c'est que si un pj encaisse des blessures, chacune active une contrepartie handicapante (carac' inutilisable, traits/dons/devises inutilisables, jet de dés impossible). Un pnj ne possède pas cette jauge à contrepartie, il a juste des Pts de blessures. Au final, si les dés sont contre lui, un PJ peut très bien se faire dérouler la mouille par un pnj moins puissant que lui, car il devra obéir aux contrepartie, là où un pnj encaisse les blessures sans contreparties. Si ce ressenti est vrai sur un personnage un peu inférieur ou de même niveau que les PJs, j'imagine assez facilement le carnage à venir face à un ou des adversaires puissants :shock: .
Bref, interrogation quand à cette mécanique de jeu car le bouquin n'indique rien à ce niveau là (ou alors j'ai très mal lu, ce qui est aussi possible...)

_________________
"je fais du jeu de rôles, pas des math !"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun 23 Jan 2017 11:58 
Hors ligne
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur
Voir le profil

Inscription: Sam 8 Mar 2014 00:26
Messages: 586
Intéressant, ce retour. Ça vaudrait vraiment le coup de poser la question à Manuel Bedouet, pour le coup. n_n

Pour ce qui est des points de Destin "cheatés", je pense que c'est voulu pour justement te pousser à les utiliser... C'est comme la première dose de crack. :P

_________________
Image
Brand a écrit:
Proposer un jeu qui soit au service d’une façon de jouer spécifique et, surtout sans tomber dans le piège de ne pas en permettre d’autre, néanmoins tout inféoder à cette dernière.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun 23 Jan 2017 18:09 
Hors ligne
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur
Voir le profil

Inscription: Jeu 27 Fév 2014 13:26
Messages: 546
Localisation: fontenay sous bois (94)
KamiSeiTo a écrit:
Pour ce qui est des points de Destin "cheatés", je pense que c'est voulu pour justement te pousser à les utiliser... C'est comme la première dose de crack. :P


Yep complétement, et je pense que tout le monde a commencé à y prendre gout ^^

_________________
"je fais du jeu de rôles, pas des math !"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Jeu 26 Jan 2017 08:47 
Hors ligne
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur
Voir le profil

Inscription: Sam 8 Mar 2014 00:26
Messages: 586
Eh bien j'ai posé à question, et voici la réponse :
paradoks a écrit:
j'ai lu les CR et effectivement, les combats sont faits pour pousser à la dépense de destin. Après, il faut aussi noter que les mécaniques d'entraides sont faites pour justement permettre au héritiers de faire face à des menaces conséquentes, mais effectivement, on oscille entre un relatif misérabilisme technique (dès qu'on est prends des états préjudiciable, ça se durcit très vite) et l'épique proposé par le destin (un point et l'affrontement est gagné). C'est aux joueurs de faire des choix en sachant qu'il n'y a pas de solution parfaite. C'est d'ailleurs là dessus que le jeu repose.

Bonne soirée à toi :)

Manuel

_________________
Image
Brand a écrit:
Proposer un jeu qui soit au service d’une façon de jouer spécifique et, surtout sans tomber dans le piège de ne pas en permettre d’autre, néanmoins tout inféoder à cette dernière.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Jeu 26 Jan 2017 10:34 
Hors ligne
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur
Voir le profil

Inscription: Jeu 27 Fév 2014 13:26
Messages: 546
Localisation: fontenay sous bois (94)
Hooo merci d'avoir contact' Manuel (et merci à lui pour la réponse bien-sur ;) ) !!!

C'est bien ce que je me disais mais du coup, ça me fout un peu dans la panade pour le coté épique... On gros ça veut dire que je met de coté les "petits" combats en ne gardant que l'aspect narratif et que j'actionne la mécanique uniquement sur du lourd.
Pas sur que ça plaise aux joueurs mais bon :(

_________________
"je fais du jeu de rôles, pas des math !"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Jeu 26 Jan 2017 10:48 
Hors ligne
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur
Voir le profil

Inscription: Sam 8 Mar 2014 00:26
Messages: 586
Clarifie avec eux le ton, alors.
C'est pas un jeu où on est un héros épique, tout le temps. On est à peine au-dessus du lambda, à 3 coincé par une meute de 5 loups dans la forêt on fait jamais les malins. On est des héros, mais pas dans le sens épique du terme. Les enjeux, eux, peuvent l'être et c'est d'autant plus tendu.
Et parfois, on a des moments de grâce. Ces moments où l'impossible devient possible.
... Bon par contre ça se paye très cher parce que chacun d'eux t'approchent de ton inéluctable destin (sauf pour un seul d'entre eux. Et encore, peut-être...).

_________________
Image
Brand a écrit:
Proposer un jeu qui soit au service d’une façon de jouer spécifique et, surtout sans tomber dans le piège de ne pas en permettre d’autre, néanmoins tout inféoder à cette dernière.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com