Revenir au blog

Germinatorium Rolisticus

Artisans de jeux de rôles originaux
Nous sommes le Mar 18 Jan 2022 05:21

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: Mer 16 Mar 2016 12:59 
Hors ligne
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur
Voir le profil

Inscription: Sam 8 Mar 2014 00:26
Messages: 586
Hello à tous !
Il est évident depuis le début du projet que je sais exactement ce que je veux pour chaque concept du jeu, pour chaque engrenage de la mécanique, mais que je n'arrive absolument pas à leur donner des noms pertinents.

Alors que je veux de plus en plus présenter mon jeu en conv' et lui donner une forme diffusable, ce problème de vocabulaire devient critique.
J'en appelle donc à la communauté pour proposer des noms, selon les termes qui suivent.

Le plus important est de trouver des termes qui soient très explicites, sans confusion, pour permettre au joueur de saisir au plus vite/mieux le concept en question ; le fait qu'ils soient thématiques de la série télé est un vrai plus que je ne veux pas négliger, mais qui n'arrive qu'en deuxième place derrière l'explicite et lui est donc sacrifiable.
N'hésiter pas à proposer, à commenter, à justifier, mais surtout ne prenez pas ombrage si je n'accepte pas votre proposition ; seriTALes reste mon bébé et si un terme ne me plaît pas je ne l'incluerai pas, même sans argument vraiment valide pour. Il va sans dire que faisant appel à vous, je vais lourdement soupeser vos propositions et ne les balaierai pas de façon capricieuse.

Je vous les présente ci-dessous, numérotées pour faciliter les discussions après (d'autant plus que les noms, justement, vont changer ^^"), avec le nom actuel mais ne vous laissez pas orienter par lui, faîtes plutôt attention à la définition qui le suit.

1) Facette.
A priori celui-ci semble fonctionner en l'état, mais bon, au jugement comme tout le monde ! ^^ Ça représente le grand concept du personnage, ce qui le définit majoritairement et va frapper au premier regard, en terme de look, d'attitude, et de l'ensemble des connaissances, expériences, contacts, réactions qu'on peut décemment s'attendre qu'il ait. Un personnage peut avoir plusieurs Facettes (3 au maximum) même si a priori les autres se développeront au fil des saisons, mais elles typent très vite et très fort un personnage. Son utilisation est très large, elle permet plus de définir comment le personnage fait les choses que ce qu'il peut faire (bien qu'il arrive que la situation ne s'y prête parfois pas, le joueur devrait pouvoir utiliser sa Facette dans une majorité des situations).
Exemples : inspecteur sur le retour, vampire bicentenaire, lycéenne populaire, vigilante épris de justice, pompier, professeur d'université, etc.

2) Atout.
Ce sont les forces "humaines" du personnage. Ce qui le différencie en tant qu'humain (ou elfe ou vulcain, peu importe) des autres, par son caractère, sa morphologie, etc. "Sa nature" pourrait-on dire, et à la différence de la Facette ça n'inclut aucune connaissance ou savoir-faire, mais plutôt de l'inné et du savoir-être. Là aussi, l'usage devrait être large et refléter plus comment le personnage aborde les défis que ce qu'il peut faire ou pas (même si parfois, il n'aura pas d'Atout qui colle, il devrait en avoir un dans la majorité des cas).
Exemples : montagne de muscle, beau parleur, regard séducteur, toujours aux aguets, aura d'autorité, agile de ses 10 doigts, la vitesse du tigre, esprit analytique, etc.

3) Spécialités (ou Actions Types :þ).
Au contraire des deux précédentes catégories, celle-ci indique un "quelque chose" que le personnage applique dans une situation très précise, et toujours la même. Que ce soit Escrimeur hors pair, la botte de Nevers ou Excalibur, ça ne sert que dans une situation, toujours la même (dans les exemples précédents : le combat à l'épée). Ça doit être une "signature" du perso, le truc qui fait que "là il est bon pour ça, pour ce genre de situations", et on le sait parce qu'on le voit régulièrement employer le même gimmick qui justifie que le perso est doué pour "ça". C'est un de ceux qui me donnent le plus de mal, pour le nom, parce que ça ne définit pas forcément une catégorie de choses (ce n'est pas Compétences ou Équipement) mais une utilisation particulière. C'est une justification/explication au fait que le personnage sait se sortir d'un type de situation précis.

4) Particularités.
Cette catégorie un peu fourre-tout sert normalement à toutes les petits à côté du personnage, qui ne sont pas juste ses capacités à réussir (ou pas) des choses, mais aussi à le colorer et qui peuvent s'avérer être tantôt un coup de pouce imprévu, tantôt un bâton imprévu dans les roues. Je précise toujours que le personnage n'en a pas une utilisation "volontaire". On peut se dire "je suis un artiste martial errant, j'ai la vitesse du tigre et la perspicacité de l'aigle, je devrais me débarrasser de ce malotru sans problème", mais on ne maîtrise pas sa petite taille, son faible pour la gent féminine ou son irritabilité ; parfois ça a un "side effect" positif, parfois négatif, et souvent c'est surtout de la couleur pour le RP.

5) Contrainte d'état.
Je trouve le nom un peu long, et je sais pas si c'est très parlant. C'est tout les états temporaires (ou pas) dont peut être affublé le personnage, forcément pénibles et qui parfois viennent se rappeler à lui de la plus douloureuse des manières. Ça doit pouvoir contraindre le personnage, dans des situations physiques et/ou sociales, surtout. Normalement, ce n'est que le MJ qui les file (parce que qu'il y a une contrainte mécanique, rien n'empêche le Joueur de s'ajouter ce genre de choses, mais il n'aura pas de pénalité à ne pas le jouer de temps à autres).
Exemples : blessé (mon grand classique), déprimé, épuisé, alcoolique chronique, infecté, mutisme, etc.
Contrainte suffirait peut-être... ?

6) Ressources (et Tension).
Un de mes grands soucis... Encore un concept clair dans ma tête, mais difficile à saisir rapidement pour les nouveaux joueurs, j'ai l'impression (qui font souvent appel à Athena pour avoir un peu plus de Kosmo-énergie, ce qui est pas forcément grave mais pas nécessaire et pas toujours approprié).
C'est en fait le moteur à drama. D'un côté, il faut impérativement une chose (a priori une personne/un PNJ, mais ça peut être aussi le Côté Lumineux™ d'un Jedi™ ou le contrôle de la Bête Intérieure d'un Vampire™, etc.) qui est sentimentalement/moralement chère au personnage, dont la relation avec le personnage puisse s'aggraver et s'améliorer un gros paquet de fois, de manière plus ou moins intense, en laissant planer la menace d'une "séparation"/crise/perte douloureuse et dévastatrice pour le perso, et potentiellement irrémédiable, et ce si possible sans que le drama plot autour soit fade par trop de répétition. D'où le fait que "ma moto chérie" n'est pas à mes yeux une bonne Ressource, parce que je vois pas comment la tension et la déchirure risquent d'apparaître de manière sympa dans la série... "Oh nan, le joint de culasse risque de lâcher, courage Bertie-ma-moto-chérie, je vais te trouver des pièces de rechange"... "Naaaaaaan !!! Ta roue est voilée et ton pneu crevé, que vais-je faire, ô râge ô dêsêspôîr vais-je un jour pouvoir à nouveau te chevaucher sauvagement ?!"... ¬_¬*
Faut que ça puisse sentir la menace, qu'on puisse refléter dans la fiction la tension qui s'accumule, que ça balance du lourd à la gueule du perso : ses 4 vérités, des doutes, des révélations crues, etc.
C'est pour ça que les PNJs c'est bien. D'ailleurs, la tension c'est pas forcément des engueulades, le MJ peut très bien mettre en scène le PNJ en solo pour de courtes scènes, au début qui laisse des notes secrètes dans des cachettes ou qui passe des appels quand le PJ dort, puis plus tard (à partir de 6 de Tension) on comprend que le PNJ communique des infos au Grand Méchant™, etc. Selon le résultat des dés quand toute cette Tension accumulée explosera montrera si le PNJ a fait ça contraint et forcé (double, besoin de temps pour regagner la confiance, tout ça), ou s'il semble être un allié de l'Ennemi (triple, on verra dans longtemps qu'en fait la situation est plus complexe et que le PNJ fait ça pour le PJ ; ou quadruple, le PNJ n'est plus sauvable, soit c'est un vrai vilain infiltré soit pire, il est manipulé ou persuadé d'être dans le bon chemin et passera le reste de la saison a essayer de "sauver" le PJ).
Celui-là, si vous me trouvez le mot qui fait mouche, je vous paye une bière/chocolat chaud/cocktail. ^^

7) Notes & Co.
J'en profite pour introduire un ajout aux règles. Récemment un joueur m'a fait la remarque que tout justifier en flashback et autres "je vous expliquerai plus tard" n'était pas très satisfaisant en termes de construction ; on a parlé de fusils de Tchekhov et de Set up / Pay off, et c'est exactement ce à quoi je voulais destiner ce cadre.
Donc nouvelle règle : si t'as mis un truc en place narrativement parlant et que tu le notes dans ce cadre, tu payes ton amélioration liée (nouvelle Spécialité, +1 dans un Atout, etc) 1PN de moins. Après je sais pas si ça fait pas un peu doublon avec la règle de "tu gagnes un PN quand tu révèles de nouvelles choses sur ton Perso"... À voir, je vais ouvrir un thread à part pour ça.
Bref, l'idée de ce cadre n'est pas de tout noter, mais bien les choses qui te serviront à justifier quoi que ce soit d'autre plus tard.

8) Meneur Directeur MJ.
Son but, c'est de gérer l'histoire sur le moyen et long terme, il propose des challenges aux persos (oui, un héros de film/série, ça en chie ou ça triomphe, mais toujours face à quelque chose), il est le garant de la cohérence du ton/ambiance et de l'univers, il rappelle aussi les règles. Il a une vision plus globale de la fiction tant à l'échelle de l'épisode que de la saison et lui imprime sa ligne directrice.

9) Joueur  PJ Cast / je-sais-plus-quels-autres-noms-j'ai-essayé-de-coller-là.
Son but et de faire vivre, mettre en scène et développer un perso. Il peut pour cela mettre en scène plein d'éléments extérieurs à son perso (décors, PNJs, certains faits du monde), ma son pouvoir sur la fiction est à très court terme, de l'ordre de la scène.
Le passé de son personnage lui appartient en termes de développements et révélations, ainsi que ses proches (famille, amis, surtout anciens), mais en partage avec le MJ qui peut y ajouter des choses également (en bonne intelligence, et avec droit de veto si vraiment les visions discordantes nuisent au plaisir d'un joueur, bien sûr).


Voilà, je crois que ce sont tous les mots qui me posent problème. Je n'ai pas mis Point de Narration (PN) par exemple, parce qu'il me semble qu'il n'y a aucun problème ici, mais si vous voyez d'autres manques n'hésitez pas à proposer des numéros 10), 11), etc. n_n

Un gros merci d'avance !! ^^

_________________
Image
Brand a écrit:
Proposer un jeu qui soit au service d’une façon de jouer spécifique et, surtout sans tomber dans le piège de ne pas en permettre d’autre, néanmoins tout inféoder à cette dernière.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Jeu 17 Mar 2016 11:32 
Hors ligne
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur
Voir le profil

Inscription: Jeu 27 Fév 2014 13:26
Messages: 546
Localisation: fontenay sous bois (94)
Hum... *Mode cogito ON*

Là tu nous sort le grand jeu :p
Je vais y réfléchir et surtout, bien relire plusieurs fois tes descriptions pour éviter de taper à coté. Dès que j'ai un bout de machin qui pointe son nez, je l'épingle ici-même ^^

PS : chtite coquille dans Particularités : "parfois ça a un "side effect" positif, parfois positif," au lieu de "parfois négatif" ^^
PPS : une bière/chocolat chaud/cocktail ?! Navré mais ça à l'air franchement dégueulasse ton truc :shock:... :P

_________________
"je fais du jeu de rôles, pas des math !"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven 18 Mar 2016 22:50 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
Voir le profil

Inscription: Lun 31 Aoû 2015 17:25
Messages: 57
Wak!! Cool :D


Alors, je vais commencer par le simple:

1) et 2) marchent au poil. Je les trouve clairs, j'ai le souvenir qu'à la créa WWK il n'avait pas du tout fallu les expliquer. Bref, ça je garderais sans problème.

7) je ne le comprends pas/plus. J'aimais "notes" (ça m'a été super utile à la reprise Korra après des mois sans jouer et une séance ratée, j'y avais repris les persos et événements importants dans la narration en cours, ça m'avait remis dedans de suite). Mais ton truc de "mettre en place narrativement pour payer moins cher" c'est bizarre (même si la question que tu poses d'ajouter un atout/facette/particularité/"action-type" (berk) en l'expliquant narrativement permet ou pas de gagner un PN au passage, je n'y avais pas du tout pensé mais elle se pose effectivement).
Pour résumé j'aime beaucoup le mot "notes", c'est clair et ça dit ce que ça veut dire. Mais c'est peut-être rendu obsolète par cette implication "directe" dans la mécanique donc à voir (et attention, je trouve toujours bien de prévoir une petite zone sur une feuille pour noter des infos "purement RP").

5) Contrainte je trouve suffit, ça dit bien ce que ça veut dire, nous cassons pas la tête.

6) Bah, et Choupette? C'est le moteur (hahaha) d' "un amour de coccinelle"! Ca montre bien que tout est possible en terme de ressource tant que le cadre le permet (comme "un amour..." est basé sur la compétition automobile et amoureuse et autorise clairement le fantastique d'une voiture "humanisée" (qui va jusqu'à la tentative de suicide ET d'assassinat, quand même)), le nom se doit de refléter la largeur de ce que ça permet. D'où, je trouve, le mot de ressource est bien. Mais j'y réfléchis quand j'ai le temps/on en discute et éventuellement je te fais d'autres propositions mais vraiment, je n'ai aucun reproche à faire à "ressource", qui dit bien l'apport "technique" en dés et le fait que quand t'abuses, ça manque et ça fait mal (plus ou moins métaphoriquement).

8.) Moi j'aime bien "directeur" ou "réalisateur" même (mais attention à ce que les gens ne confondent pas avec Bimbo ou autres jeux proposant de "faire un film avec des acteurs qui jouent dedans"), qui renvoie bien à l'esprit "série télé" et définit bien (même si dans la vrai vie un réalisateur est bien sûr mille fois plus directif que dans STAL). J'y réfléchis.

9) Rôle très bien, pour les mêmes raisons (et éventuellement les mêmes réserves) que le 8.



Reste donc, posant "problème" à mon sens:

3) Non, je n'aime pas du tout "Action-type" (tu le sais :P ). Ca ne veut pas dire grand chose selon moi. Mais dans ta description, j'aime beaucoup "signature"! C'est le truc que le PJ fait comme personne, qui fait qu'on sait que c'est lui. Franchement, ça j'aime bien. Ou "spécialité" qui est clair aussi mais moins chouette :P

4) Ca a l'avantage d'être clair (et surtout de ne pas juger!!) et d'être assez large pour y mettre ce qu'on veut... Peut-être trop d'ailleurs. J'aime bien mais, sans trop savoir quoi, m'est avis qu'on peut trouver mieux.



Voilà le premier jet. Je reviendrai bien sûr avec toi ici ou en Live.

Courage! C'est une super chouette matière que t'as, j'ai vraiment hâte de pouvoir acheter le bouquin :mrgreen:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun 21 Mar 2016 09:41 
Hors ligne
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur
Voir le profil

Inscription: Sam 8 Mar 2014 00:26
Messages: 586
1) et 2) OK tu les trouves clairs. Mais est-ce que tu trouves qu'ils collent bien à la définition que j'en fais ?

7) cf. le sujet d'à côté → On va laisser Notes. ^^

8) & 9) J'aime bien Directeur, parce qu'on y entend le mot diriger, et que pour moi c'est celui qui imprime la ligne directrice, et en plus ça renvoie aussi un (petit) peu à sa casquette d'animateur de la table (répartition des temps de paroles, de spotlight, etc.
En quoi tu trouves que "Rôle" évoque bien les différentes casquettes/responsabilités/prérogatives des PJs ?

3) Signature me semble quand même trop spécifique comme mot. Là j'ai vraiment une intuition du mot que je voudrais, sans du tout le trouver ni même savoir s'il existe vraiment. J'ai vraiment besoin d'aide là-dessus... ^^' (J'attends aussi le retour d'Alex qui m'a dit qu'il se pencherait sur mon problème de nomenclature. ^^)
Et puis Signature, à la lecture ça donne aucun indice ni sur ce que c'est, ni sur quand ça s'utilise.

4) OK, j'attends un deuxième retour alors, parce que là c'est nébuleux... ^^'
Je me demande si dans le milieu du film/séries, ils n'ont pas des mots de ce genre, des raccourcis de langage, du vocabulaire d'initié pour parler rapidement des persos quand ils présentent un pitch. Je suis sûr que ça existe...

_________________
Image
Brand a écrit:
Proposer un jeu qui soit au service d’une façon de jouer spécifique et, surtout sans tomber dans le piège de ne pas en permettre d’autre, néanmoins tout inféoder à cette dernière.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun 21 Mar 2016 12:08 
Hors ligne
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur
Voir le profil

Inscription: Jeu 27 Fév 2014 13:26
Messages: 546
Localisation: fontenay sous bois (94)
Tu peux toujours demander à Romain pour les termes issus du Cinoche ;)

je continue de cogito de mon coté mais j'ai pas vraiment trouvé mieux...

5 - Contrainte d’état => containte : je pense qu'on est tous d'accords là dessus, contrainte se suffit à lui même ^^

_________________
"je fais du jeu de rôles, pas des math !"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun 21 Mar 2016 13:08 
Hors ligne
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur
Voir le profil

Inscription: Sam 8 Mar 2014 00:26
Messages: 586
Je lui ai envoyé un MP à Romain justement, je m'étais fait la même réflexion.
Mais il a pas répondu, si tu le vois hésite pas à lui faire passer le message !! ^^

5) Vendu pour contrainte. ^^

_________________
Image
Brand a écrit:
Proposer un jeu qui soit au service d’une façon de jouer spécifique et, surtout sans tomber dans le piège de ne pas en permettre d’autre, néanmoins tout inféoder à cette dernière.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun 21 Mar 2016 16:11 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
Voir le profil

Inscription: Jeu 22 Mai 2014 20:17
Messages: 32
1) Facette
Comme tu le précises toi-même, c'est pour moi le terme le plus adapté. Je te propose quand même Aspect, à tout hasard.

2) Atout.
Pour moi celui-ci est à remplacer, car trop peu explicite. Avec un mot pareil, on ne pense pas forcément à la "nature" du personnage, mais à ce qu'il possède ou ce qui vient l'aider de l'extérieur. En tout cas, il y a cette confusion dans ma tête avec les spécialités, à tel point que je me suis trompé à plusieurs reprises (ce n'est pas un argument en soi, mais bon, c'est une indication). Je propose de s'orienter sur les termes de Natures (que tu as toi-même employé), Essence, Propriétés ou Attributs.

3) Spécialités (ou Actions Types :þ).
Je pense que "Actions-types" est le plus adapté, mais le terme est un peu moche. =)
Je te propose Fonctions, qui est froid également, et Rôle(s) pour fixer l'utilité du personnage dans le scénario, ou les Ressorts pour désigner ce qui va lui permettre de surmonter une difficulté. Je pensais aussi à Facultés ou Qualités, mais ça s'attache trop à la personne (et il peut y avoir confusion avec le 2.).

4) Particularité
Hé bien je vais reprendre un terme que tu as toi-même utilisé, mais je pense que Gimmick sera plus approprié ici. Le Gimmick n'est ni bon, ni mauvais, il est juste la marque de l'auteur, du personnage. C'est un mot qu'on rencontre pas mal dans ce domaine, plus connoté que particularités, mais relativement clair (enfin il me semble). Un autre terme, employé en écriture, est le Caractère, mais là encore il y a un risque de confusion.

6) Ressources (et Tension).
Pour moi, celui-là illustre très bien le souci que j'ai avec ta terminologie ; elle est très fonctionnelle (en terme de jeu), mais pas spécialement thématique. Et là, le problème est d'autant plus important que le lien entre le mécanisme (ressource pour renforcer ses jets) et la narration (le principe de l'intrigue qui évolue) est un peu abstrait et nécessite de toute façon des explications. Donc un terme "fonctionnel" se révèle à la fois trop peu explicite et perd le charme d'un terme plus thématique.
Je te propose donc :
- Intrigues (ou intrigues personnelles)
- Drames (qui joue sur l'ambiguité des deux sens : histoire et tragédie).
Ca peut paraître bizarre de proposer un terme pour deux concepts différents, mais je re-propose le terme de Ressorts, ou Ressorts d'intrigues avec un double sens qui décrit à la fois sa fonction en jeu (ressources pour surmonter des difficultés) et sa fonction scénaristique (cause occulte/cachée d'un événement).

8) Meneur & joueurs
Respectivement Directeur et Acteurs. Pour ce dernier, je refais ma proposition, en jouant ici sur l'ambiguïté de l'acteur, au sens du comédien et de celui qui agit, comme le font les "joueurs" d'un JdR.

Pas de souci bien sûr si aucune de ces propositions n'est retenue. Je reviendrai à la charge. ^^


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun 21 Mar 2016 23:46 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
Voir le profil

Inscription: Lun 31 Aoû 2015 17:25
Messages: 57
Alex a écrit:
8) Meneur & joueurs
Respectivement Directeur et Acteurs. Pour ce dernier, je refais ma proposition, en jouant ici sur l'ambiguïté de l'acteur, au sens du comédien et de celui qui agit, comme le font les "joueurs" d'un JdR.


Ambiguïté pas tellement, plusieurs de mes professeurs au Conservatoire nous rappelaient en première année: l'acteur est celui qui acte, celui qui agit sur une scène (en gros ça leur servait à appuyer leur propos: on s'en fout de ce que tu penses, du "film" que tu te fais dans ta tête, ce qui compte ce sont les actes que tu poses sur la scène). Du coup Acteur c'est pas mal.


Pour le reste, étant actuellement en grillage complet de cerveau d'ici à vendredi, je repasserai :lol:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar 22 Mar 2016 09:17 
Hors ligne
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur
Voir le profil

Inscription: Sam 8 Mar 2014 00:26
Messages: 586
Merci pour ces précieux retours. Ça va discuter sec. Cool. ^^

8) & 9) Donc Directeur et Acteurs, outre que ça soit "thématique" vous avez pas peur que ce soit confusant ?
Personnellement je me fais pas de souci pour directeur, mais dire aux autres autour de la table "vous vous êtes les Acteurs" vous avez pas peur qu'il y ait une confusion sur ce qu'on joue ? Qu'ils pensent que leurs persos sont des acteurs (une espèce de mise en abîme), un peu comme das le jeu "Bimbo" où on peut faire des "coupez on la refait" et où on essaye de soudoyer le producteur pour avoir plus de scènes à l'écran, etc ? J'ai peur de cette confusion avec le terme Acteur. Sinon effectivement ton prof a raison et sur le reste du sens du mot c'est cool.

1) Le problème du mot Aspect, c'est qu'il est maintenant pas mal utilisé dans d'autres jeux de rôles d'une manière similaire à Trait (si j'ai bien compris) et je veux pas que ça crée la confusion.

2) Je rejoins ta réflexion sur le caractère vague d'Atouts. N'importe quoi pourrait être un Atout (d'ailleurs, il n'est peut-être pas idiot en 3), nan ? Dans le sens d'un "petit truc bonus" ?).
Et du coup, quid de Forces ?

3) Le problème d'Action-types, c'est que si ça sert bel et bien pour des actions typiques et spécifiques, ça n'est pas forcément une action en soi, par exemple Excalibur n'est pas une action. Mais ça aide à l'action "baston armée". Du coup je repropose Atout ici ?? ^^
Rôle non, parce que ta justification du mot est un truc que je veux éviter, et c'est pas la vision que j'en ai. Facultés et Qualités non plus à cause d'Excalibur encore.

4) Je mettrais pas gimmick, d'une part parce que j'ai pas envie de mélanger français et anglais et que je suis plutôt parti sur du français (même si c'est discutable ici, vu les références du jeu et son titre ^^'), et surtout parce que c'est pas ça pour moi la définition d'un gimmick.
D'après Wiktionnaire/ipedia : De l’anglais gimmick (« truc, astuce »). Dans le langage courant, un gimmick est une tournure de langage, de comportement ou de comédie récurrente, propice à identifier intrinsèquement son auteur. Ça colle à moitié mais c'est pas ça ; ça colle à moitié au 3) aussi d'ailleurs, pour le côté "propice à identifier intrinsèquement un [personnage]".
Je suis d'accord que Caractère est confusant, et ça ne recouvre qu'une partie des Particularités possibles.

6) Les mots choisis ne me parlent pas, mais ton approche me parle, je pense qu'effectivement il faut plutôt creuser de ce côté-là !! ^^

Merci, ça avance, ça avance... Continuez !! ^o^

_________________
Image
Brand a écrit:
Proposer un jeu qui soit au service d’une façon de jouer spécifique et, surtout sans tomber dans le piège de ne pas en permettre d’autre, néanmoins tout inféoder à cette dernière.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar 22 Mar 2016 09:34 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
Voir le profil

Inscription: Dim 6 Avr 2014 10:25
Messages: 37
Franchement, ce problème de définition est vraiment compliqué.

1- Concept : mais facette c'est très bien.
2- Archétype : ça parle rapidement à la majorité des rôlistes.
3- Trait : ça parle aussi rapidement à la majorité des rôlistes. Sinon gimmick est bien, ou style (mais un peu vague)
4- Attrait : pour que les rôlistes confondent le Trait et l'Attrait :D. Ou plutôt vice ou pêché mignon. Je préfère vice dans le sens "c'est quoi son petit vice". En moins connoté tu as "versant" ou "penchant" mais penchant, c'est déjà un peu connoté. Sinon, passion.
5- Contrainte : bon ben je suis les gens.
6- Péril, boîte à embrouille, Kryptonit


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com