Revenir au blog

Germinatorium Rolisticus

Artisans de jeux de rôles originaux
Nous sommes le Jeu 2 Déc 2021 07:01

Heures au format UTC + 1 heure




Forum verrouillé Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 4 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: Dim 18 Mai 2014 15:07 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
Voir le profil

Inscription: Dim 6 Avr 2014 13:54
Messages: 32
J'ai eu l'occasion de maitriser Elven Reich à Mélusine, sur le créneau des survivants/fous/insomniaques de 3h-9h, pour lequel je préfère d'habitude Saintes Sagas (parfaitement adapté aux craquages complets de fin de nuit quand les gens en sont à leur 11e café, et n'arrivent plus à aligner 3 phrases cohérentes).
J'avais prévu le coup en dormant de 23h à 2h, ce qui a permis de tenir une petite séance sympatoche avec 3 joueurs.

Présentation univers => 1 heure
Création de personnages => 1 heure
L'univers a beau être plutôt générique (et fait pour l'être et s'adapter à n'importe quel univers de D&D), les joueurs l'ont trouvé très atypique et ont voulu en apprendre le plus possible sur les origines du Reich, la place exacte des elfes, des humains, etc, les uns par rapport aux autres, ainsi que les différents éléments de background général avant de se lancer dans la création de personnage.
Ensuite pendant la création de leur personnage, ils ont voulu de même approfondir chaque point pour savoir exactement comment positionner leur personnage par rapport au lieu, à l'idéologie ambiante, aux autres races...

Le plus important à en retenir (sinon que c'était des joueurs très intéressés et ça fait toujours très plaisir à voir), c'est qu'il y a souvent un problème de cohésion de groupe, prégnant sur des séances courtes comme celle là. Mais je vais y revenir.
Prévoir des groupes plus soudés voire unis dès le départ. Quitte à me baser sur D&D, je devrais peut-être y aller jusqu'au bout et faire créer des groupes d'aventuriers aux gens.

Partie => 3 heures
Une séance courte d'immersion dans un univers sale et injuste, avec des innocents sacrifiés sur l'autel de la barbarie et des révolutionnaires qui commettent des attentats. L'un des personnages était un collabo gnome, un autre un criminel/serrurier humain qui essayait de ne pas se mêler de politique et le dernier un demi gnome/halfelin bibliothécaire qui ne voulait pas d'ennui (tout en aidant ses semblables à accéder à la culture).
Comme me l'a fait remarquer un joueur à la fin, les personnages n'ont jamais été vraiment ensembles. Autant à 3 sur une partie courte ça n'a pas posé de problème parce que j'ai réussi à passer rapidement de l'un à l'autre et j'ai mis en scène des évènements suffisamment important pour les personnages de sorte qu'ils ne se sont jamais ennuyé, mais à plus de joueurs où sur une plus longue période ç'aurait posé des gros problèmes je pense.
Gros travail à fournir sur la création et les scénarios pour amener une vraie cohésion de groupe.
à part ça, j'ai appris que j'aurais pu mener les interrogatoires pour la gestapo, et j'ai eu droit à cette phrase qui sonne si douce à mes oreilles :
Citation:
C'est marrant parce que j'ai lancé le dé une fois de toute la partie, mais on a fait plein de truc en fait. C'était franchement cool.


Du coup je dirais que ça c'est très bien passé (pis j'ai vraiment pris mon pieds en menant les interrogatoires contre les joueurs). :P

En conclusion, faut que je teste une campagne d'Elven Reich avec la création d'un vrai groupe doté d'une vraie dynamique interne. Avec ce jeu je peux faire de scénarios courts avec autant de facilités que pour Alzéma et ça suffit pour des présentations du jeu en convention, mais il reste des trucs à travailler pour un jeu plus durable.

_________________
<<Je m'empresse de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer.>>
- Beaumarchais


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim 18 Mai 2014 16:37 
Hors ligne
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur
Voir le profil

Inscription: Sam 8 Mar 2014 00:26
Messages: 586
Yo ^o^

Bon, je précise que je n'étais pas sur cette table, je me base donc sur ton retour ci-dessus.

Que tes joueurs aient voulu en savoir plus sur l'univers avant de jouer est plutôt bon signe, ça montre qu'ils étaient là pour l'expérience spécifique qu'Elven Reich semblait leur proposer, et non pas pour faire un énième aventurier lambda d'un énième jeu de fantasy lambda.

En ce sens, je te déconseillerais de "faire créer des groupes d'aventuriers aux gens".
Je pense que justement la force d'Elven Reich réside dans le fait de jouer des opprimés (ou des opprimants?) et il est plus intéressant qu'ils n'aient rien d'aventurier (dans le sens romanesque qu'on peut imaginer pour un groupe d'aventuriers parcourant le monde entier, beaux et avec les cheveux dans le vent, pour triompher de mille dangers et en ressortir plein d'histoires glorieuses).

Par contre, je suis d'accord qu'un point essentiel à toute partie, qui plus est en campagne, c'est la question du groupe (qu'ils aillent dans le même sens ou pas). Qu'est-ce qui les lie? Qu'est-ce qui fait qu'ils vont interagir ensemble? (Même si c'est pour se mettre das bâtons dans les roues, mais comme tu l'as remarqué, si tes PJs n'ont pas d'interaction, l'intérêt est limité dans le temps).

Du coup => Quid d'en faire une cellule de résistance??? Chacun peut y être pour des motifs différents, chacun peut être très différent de son voisin, et pourtant ils sont unis et ce de façon très thématique.

Perthur a écrit:
et j'ai eu droit à cette phrase qui sonne si douce à mes oreilles :
Citation:
C'est marrant parce que j'ai lancé le dé une fois de toute la partie, mais on a fait plein de truc en fait. C'était franchement cool.


Du coup je dirais que ça c'est très bien passé (pis j'ai vraiment pris mon pieds en menant les interrogatoires contre les joueurs). :P


Faut vraiment que j'arrive à vous détromper de cette idée reçue de "pas de jet de dé= bonne partie". Là on dérive du sujet mais c'est à la fois très faux, et de plus symptomatique de gros problèmes de game design (ou du moins de joueurs habitués à/formatés par des jeux aux gros problèmes de game design).

_________________
Image
Brand a écrit:
Proposer un jeu qui soit au service d’une façon de jouer spécifique et, surtout sans tomber dans le piège de ne pas en permettre d’autre, néanmoins tout inféoder à cette dernière.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim 18 Mai 2014 16:56 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur
Voir le profil

Inscription: Dim 6 Avr 2014 13:54
Messages: 32
L'idée de la cellule de résistant avec sympa, mais assez limité dans l'espace (et le temps ?). Parce qu'Elven Reich ne se limite pas aux elfes fascistes, et cette idée ne collerait pas si je veux jouer chez les nains, les gobelins ou en dehors des factions principales.

Or disposer d'un groupe qui va pouvoir bouger beaucoup me semble indispensable parce que si c'est très agréable le temps d'une partie d'avoir un rapport opprimé/oppresseurs, si ça dure trop longtemps ça peut devenir oppressant pour le meneur. Parce que ce scénar était une expérience très intéressante (l'effet d'un même évènement local sur le destin de 3 personnes dont les actions ont des effets indirects sur les autres sans qu'ils se rencontrent) et j'ai pris un réel plaisir aux séances des joueurs avec le sergent du guet, mais sur le long terme je me sens pas bien du tout en étant un facho.
Les changements d'ambiance me semblent indispensables pour qu'une campagne d'Elven Reich s'étende dans la durée.

Après, faut voir que "groupe d'aventuriers" dans Elven Reich, ça n'a franchement pas de sens romanesque. Il pourrait s'agir d'agents spéciaux d'une faction ou d'une autre, de types du genre hobos de l'ouest américain pendant la grande dépression...
On pourrait même penser à un clan orc/gnoll/autre truc pas toléré qui vit en nomade sur le continent (un peu comme une caravane de roumains sous Valls ou Sarkozy...).

_________________
<<Je m'empresse de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer.>>
- Beaumarchais


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim 18 Mai 2014 21:20 
Hors ligne
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur
Voir le profil

Inscription: Sam 8 Mar 2014 00:26
Messages: 586
Après, les fictions (films, jeux, livres) pullulent de héros/groupes de protagonistes qui sont une entité définie au départ et qu'une suite d'aventures (pour pas dire une campagne...) va amener d'horizon en horizon. L'exemple qui me vient en tête de suite c'est FF7: tu joues une cellule de résisterroristes qui veulent faire péter les réacteurs à mako de la Shinra. Résultat, Final Fantasy oblige, à la fin du jeu tu t'es baladé sur l'entièreté de la carte, tu as fais 1001 missions, et tu finis par sauver (ou pas) la planète. Je ne juge pas là de si c'est bien fait ou pas, je dis juste que c'est pas parce qu'ils démarrent cellule de résistants que ton groupe de persos est condamné à un seul lieu. Tous tes exemples de fin de post vont dans ce même sens aussi à mes yeux.

Avis personnel: pour une campagne d'Elven Reich tu devrais quand même veiller à garder une thématique forte, que j'ai du mal à formuler mais qui se retrouve tant chez tes elfes que chez tes nains, cette notion d'idéologie qui a pourri la/les société(s) et qui crée des opprimés, cet appel au droit à la différence et à la vivre en paix.

Intéresant ce que tu dis sur les destins croisés des PJs. Certains films font ça (Babel, dans un autre genre) et c'est vraiment chouette. Par contre effectivement ça doit pas être évident que ça ne s'essouffle pas dans la longueur, et ça demande des joueurs qui acceptent que l'histoire est intéressante et vaut le coup d'être écoutée même quand ils n'y sont pas (et/ou un meneur qui sait veiller à garder l'intérêt de tous ses joueurs, un de mes gros gros manques en tant que MJ).

_________________
Image
Brand a écrit:
Proposer un jeu qui soit au service d’une façon de jouer spécifique et, surtout sans tomber dans le piège de ne pas en permettre d’autre, néanmoins tout inféoder à cette dernière.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Forum verrouillé Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 4 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com