Revenir au blog

Germinatorium Rolisticus

Artisans de jeux de rôles originaux
Nous sommes le Mar 7 Déc 2021 01:38

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: Mar 29 Nov 2016 00:15 
Hors ligne
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur
Voir le profil

Inscription: Sam 8 Mar 2014 00:26
Messages: 586
Hello. n_n

Voici une petite liste que je me suis faite, pour proposer des pouvoirs (certains sont à réserver à des PNJs cependant, pour des raisons d'intérêt scénaristique ou parce qu'ils colleraient trop difficilement aux pré-requis système pour les PJs : pouvoir être utile sur le terrain, pouvoir causer des dégâts importants si non-contrôlé, etc.).
Je précise que sans vouloir l'imposer comme un impératif de mon jeu, mais pour en faire juste une composante de mon univers personnel pour ce jeu, je restreins le type de pouvoir possibles par quelques principes.
Pourquoi ? Pour avoir une origine commune et une explication "scientifique" aux pouvoirs (du techno bla-bla, clairement) histoire d'avoir un monde cohérent et crédible. Je ne compte pas le préciser aux joueurs, ni aux persos (à moins qu'ils tombent sur un scientifique et qu'ils soient curieux), mais j'espère que la cohérence et la crédibilité se "ressentent". Et aussi histoire d'avoir des raisons intradiégétiques à des bornes auxquelles je tiens pour des raisons complètement extradiégétiques de meneur. n_n

Concrètement, les pouvoirs permettent à leur possesseurs d'altérer des lois de la physique, dans une certaine zone autour d'eux (en plus, la limite de zone, purement narrative, pourra grandir au fil d'une campagne pour simuler une plus grande maîtrise, de même que la puissance et donc les limites en poids/taille/etc.). Tous les pouvoirs listés ci-dessous pourraient s'expliquer de cette manière (du pur techno bla-bla encore une fois, personne n'a le pouvoir de modifier la constante de Planck, vu l'intrication des lois de la physique, modifier un seul paramètre amènerait à un trou noir ou autre évènement aussi grave qu'une explosion nucléaire ^^').
Autre limite : aucun pouvoir ne permet de toucher au temps (revenir dans le passé, voir le futur, etc.), parce que ce sont des thématiques trèèèèèèès intéressantes mais encore plus compliquées à manipuler ; y a qu'à voir le nombre de films/séries qui jouent avec et se cassent les dents sur les paradoxes temporels et autres ruptures de logique interne, une fiction créée spontanément et à plusieurs comme l'est le jeu de rôle, ce serait (pour moi) un cauchemar.
Pas de guérison miracle non plus, parce qu'elle s'expliquerait mal en terme de modification des lois de la physique (hormis une accélération du temps pour une guérison naturelle) et parce que j'ai pas du tout envie d'avoir un healer. ^^'

Bon assez de bla-bla, voici cette liste, je précise que les propositions de dérapage de pouvoirs (suite à requête de Kersa) sont à imaginer en cas de d– en Pouvoir, pour du d0 faut imaginer des versions light (cf. règles pour la gravité du d0 en Pouvoir) :

- Déphasage : certains objets/gens qui sont toujours visibles mais comme des hologrammes, on ne peut plus les toucher et ils ne peuvent plus toucher les choses qui ne sont pas sur leur phase... sauf à partir d'une grosse masse critique (genre la Terre), histoire de pas tomber vers le noyau directement, mais peut-être d'autre très gros trucs, un tank ou un éléphant si le pouvoir est faible ?.
> Exemples de problème de non contrôle du pouvoir : tout le monde et tous les objets de la pièce passent à travers le sol (en imaginant qu'ils sont à un étage) d'un coup et donc se mangent une chute équivalente ; certains objets/personnes sont déphasés dans une autre phase que celle que le héros utilise habituellement (au lieu de fréquence normale ou sa fréquence de déphasage habituelle, là c'est sur une autre fréquence), et le héros n'arrive plus ni à les toucher (personne ne peut) ni à les rephaser (il a pas fait exprès il arrive pas à retrouver cette fréquence) ni bien sûr à leur phaser des choses comme de l'eau ou de la nourriture...

- Zone de ténèbres : le perso peut faire "apparaître" des points qui fonctionnent à l'inverse d'une source lumineuse (ampoule) et qui absorbent la lumière, pouvant créer des sphères (voire autres formes patatoïdes) de ténèbres insondables (puis un gradient de ultra sombre à luminosité normale).
> Exemples de problème de non contrôle du pouvoir : Euh... Pas facile, pour un PJ. Éventuellement circonstanciellement que le noir au mauvais endroit au mauvais moment engendre un accident ou fasse qu'un aveuglé pète des trucs qu'il fallait pas ; un de ces points s'accroche (définitivement ??) à la tête de quelqu'un, le condamnant à l'aveuglement...

- Phosphènes : le contraire du précédent, le perso peut faire apparaître des lumières plus ou moins intenses.
> Exemples de problème de non contrôle du pouvoir : un peu les mêmes... Là aussi pas facile pour un PJ (dans un contexte comme le mien (télé-réalité de gens non formés), ça peut être au début un pouvoir anodin qui évoluera par la suite vers une fonction plus dangereuse ? Sinon, plus ou moins les mêmes qu'au-dessus.

- Créer des interférences électriques : peut court-circuiter un appareil électrique et/ou paralyser temporairement un humain.
> Exemples de problème de non contrôle du pouvoir : grosse IEM (pas cool, près d'un hôpital), une personne (pas forcément initialement visée, d'ailleurs) en défibrillation cardiaque, etc.

- "Deflect light" (bulles d'invisibilité) : création de "sphères" (intangibles car immatérielles) autour desquelles la lumière "glisse" (comme un cours d'eau autour d'un rocher, ça s'écarte mais ça reprend son trajet juste derrière) et ainsi tout ce qui est dans cette sphère n'est pas visible.
> Exemples de problème de non contrôle du pouvoir : là aussi ça va surtout être conditionnel, tout ce qui n'est pas visible à un moment où ça aurait dû l'être peut potentiellement poser problème (un obstacle sur une course, c'est l'ennemi qui est invisible et non pas l'allié, etc.) donc vraiment à adapter selon les moments... Ça ou un gros mouvement de panique dans une foule (dont une partie est invisible) qui entraîne des destructions/blessés/morts par piétinement dans la panique.

- Speedster : bulle où bouge plus vite / moins vite qu'en dehors. Mais du coup, tout adversaire au corps à corps va forcément à la même vitesse. La (ou les) personne dans la bulle a l'impression d'être à vitesse normale et de voir en dehors le monde au ralenti, et inversement depuis l'extérieur.
> Exemples de problème de non contrôle du pouvoir : encore une fois circonstanciellement, si c'est pas le truc que tu voulais accélérer qui accélère, selon les circonstances ça peut créer des gros dégâts... par exemples si ça touche quelques voitures sur une route.

- Annuler le pouvoir des autres : pour un super PNJ seulement, y a moyen de bien donner des sueurs froides aux PJs. >D
> Exemples de problème de non contrôle du pouvoir : on s'en fiche, c'est pour du PNJ.

- Amplification de vision ou audition : le perso peut sur une petite zone dévier la lumière de manière à zoomer, vraiment à la manière d'une loupe (ou un phénomène équivalent pour amplifier le son).
> Exemples de problème de non contrôle du pouvoir : dur à dire... Là encore je trouve que ça se prête peut-être plus à un PNJ ; ça peut faire un chouette side kick. ^^

- Copycat : ben il peut copier n'importe quel pouvoir utilisé dans sa "zone" (même s'il n'est pas visé par lui). Là aussi je vois bien un truc chouette pour un PNJ antagoniste qui va bien surprendre les PJs !! ^^
> Exemples de problème de non contrôle du pouvoir : on s'en fiche pour un PNJ, mais sinon a priori ceux du pouvoir copié, selon ce que c'est à ce moment (mais encore une fois, cette règle n'a pas besoin de s'appliquer à (tous les) PNJs).

- Téléportation : je l'imagine personnellement de manière très chouette comme un "dash" instantané. Du coup, ça veut dire que le perso doit avoir la place de faire passer tout son corps (on passe pas à travers les murs, les vitres, les grilles ou les trous de serrure).
> Exemples de problème de non contrôle du pouvoir : ne pas arriver là où on voulait (et donc là où ça cause du grabuge) ; faire "dasher" un autre objet/personne ("alors que mince ! J'arrive jamais à faire ce truc volontairement, ce serait trop pratique, pourtant !!!") à un endroit critique...

- Télékinésie (manipulation de la gravité) : un classique, est-ce que j'ai besoin d'expliquer ? ^^' Dans mon idée de "zone" de portée, dès qu'un objet sort de cette zone il n'est plus sous le contrôle du héros bien sûr... et il ne garde que l'inertie et l'énergie cinétique qu'il avait accumulée.
> Exemples de problème de non contrôle du pouvoir : facile à imaginer, avec des objets (normalement 10 voire 100 fois plus lourds que le petit maximum auquel le héros arrive normalement, en terme de limite d'objet à déplacer) qui valdinguent à toute vitesse.

- Wormholes : façon Portal.
> Exemples de problème de non contrôle du pouvoir : des trous non voulus au mauvais endroit, ça peut couper des gens en deux, ça peut compromettre les fondations d'un bâtiment, ça peut faire pleuvoir des voitures...

- Création de matière simple : murs, carrés, sphères, toujours la même matière noire simple qui reste là où on l'a mise... tant qu'elle reste dans la zone du héros.
> Exemples de problème de non contrôle du pouvoir : des obstacles incongrus qui surgissent à des endroits incongrus, c'est un bon facteur de chaos, une opportunité en or pour l'adversaire de faire une chose terrible est toujours une catastrophe de pouvoir valable (c'est vrai pour tous les pouvoirs, pas que celui-là. un d– c'est pas forcément à quel point le pouvoir est parti en vrille qui est dramatique, que les conséquences que ça a... >D).

- Électrokinésie (nécessite une source) : un classique, pas besoin de développer je pense.
> Exemples de problème de non contrôle du pouvoir : un classique, pas besoin de développer je pense.

- Pyrokinésie (nécessite une source) : un classique, pas besoin de développer je pense.
> Exemples de problème de non contrôle du pouvoir : un classique, pas besoin de développer je pense.

- Phonokinésie : la capacité à manipuler des sons, un pouvoir sans doute assez subtil, donc à voir si un joueur le veut vraiment mais ça peut servir pour faire des zones de silence, communiquer avec ses alliés sans être entendus des autres, etc.
> Exemples de problème de non contrôle du pouvoir : Si vous voyez Siren, dans l'univers Marvel (ou Black Canary dans la magnifique série Arrow :lol: ), eh bien ce genre de super bruits qui pète les tympas et toutes les vitres aux alentours... alors que normalement le pouvoir ne fait pas du tout ce genre de choses !!! (c'est de la phonokinésie, donc du déplacement voire distortion mais pas génération ou amplification.) Dingue, non ?? ^^

- Métallokinésie(nécessite une source) : un classique, pas besoin de développer je pense.
> Exemples de problème de non contrôle du pouvoir : un classique, pas besoin de développer je pense.

- Explosions / Implosions : capacité à "générer" des équivalents de grenades, comme ça à l'endroit voulu de la zone du héros. Alors c'est bourrin, mais c'est pas polyvalent pour deux sous... ^^'
> Exemples de problème de non contrôle du pouvoir : je pense qu'on voit tous très bien comment ce genre de pouvoirs peut dégénérer...

- Absorber, stocker et restituer de l'énergie kinétique : repris d'un perso à une table de Kersa, pour que ça rentre dans mon explication il faut que la zone même du perso soit une sorte de "pile".
> Exemples de problème de non contrôle du pouvoir : en absorber trop, de source "pénibles" (genre ses propres mouvements et donc se paralyser, par exemple) et/ou tout lâcher de manière non voulue et causer du dégât.

- Création de vortex : crée des "cônes" de vide, ça choque méchamment les humains (et sans doute les autres animaux) à ce qu'il paraît...
> Exemples de problème de non contrôle du pouvoir : un gros gros vortex ? "Vortexer" son allié/protégé ?

- Créer du brouillard : pour un PNJ... ou un PJ créatif ? ^^
> Exemples de problème de non contrôle du pouvoir : ... pour un MJ créatif ???? :Þ

- Création d'un "esprit" de matière +/- tangible et +/- visible : potentiellement créé et dirigé par l'inconscient du perso (une sorte de fantôme noir comme dans ajin, pour celles et ceux qui ont vu cette excellente série). C'est en fait une variante du pouvoir de Création de matière simple.
Le perso peut se croire hanté, ça peut faire un PNJ/scénario bien sympa ! Je le verrais borné à la zone du perso, par contre.
> Exemples de problème de non contrôle du pouvoir : une sorte de "fantôme" peut-être pas visible, qui n'obéit qu'à l'inconscient de son créateur peut réagir de façons bien étranges et créer des problèmes assez pernicieux...

- Création de "bulles d'espace surnuméraire" : a.k.a dimension de poche. Original et bizarre et pratique.
> Exemples de problème de non contrôle du pouvoir : des mini univers de poches qui surgissent et disparaissent aussi vite (ou pas), ça peut a minima causer les mêmes problèmes que le déphasage dans une phase que le perso est incapable de retrouver... ("Mais non elle est pas morte ta maman ! Elle est dans un mini espace clos où il n'y a rien d'autre qu'elle et peut-être une vague enveloppe d'air, sans lumière ni rien de tangible et... euh... t'en fais pas, je vais la retrouver ! ... .......")

- Produire des ondes de choc (ciblées, contrairement aux explosions) : je pense que c'est assez explicite, à l'instar des explosions c'est bourin et pas très polyvalent... C'est un peu un habillage cosmétique différent du même pouvoir (en termes d'effets).
> Exemples de problème de non contrôle du pouvoir : cf. explosions/implosions.

- Modification de la densité : ... là j'avoue, j'ai noté ça mais je sais pas quoi en faire. ^^"
> Exemples de problème de non contrôle du pouvoir : Bah...

- Modification des énergies du corps : dans un délire chi, médecine chinoise, tout ça ("la science moderne n'a pas encore réponse à tout, on a vraiment des flux d'énergie qui parcourent notre corps !") ; limité au fait de faire que les gens se sentent bien ou "shitty" (un peu comme un super massage, ou l'inverse, peut servir à se passer de repos, accélérer la guérison mais toujours dans les normes humaines, etc). → Pour PNJ, clairement, c'est le genre de petits pouvoirs (avec d'autres, plus haut) pour dire que tout ceux qui ont un pouvoir n'en ont pas forcément un dont la nature et/ou la puissance permet de changer radicalement la face des choses ; on peut imaginer aussi plein de gens (PNJs) qui ont des pouvoirs qui ne servent concrètement à rien, au mieux ça fait cool sur une scène de cabaret (c'est peut-être même la majorité des gens à pouvoirs). Bref ça peut faire un PNJ un peu chouette... et la chose la plus proche de ce que je veux bien accepter comme "healer".
> Exemples de problème de non contrôle du pouvoir : l'effet inverse de l'effet escompté, tout malade nauséeux déboussolé impression de gueule de bois... Ceci dit on s'en fiche vu qu'a priori c'est vraiment pour du PNJ.

- Rewind d'une petite zone, où tous les présents (dans la bulle) peuvent voir (et/ou entendre? Sentir?) ce qui s'est passé en pur spectateurs, sorte de psychométrie où les gens sont les spectateurs fantômes d'un flash back. → Pour PNJ là encore. Et non, ça n'est pas jouer avec le temps dans le sens où les perso ne peuvent qu'être spectateurs d'un truc qui s'est passé, ils ne peuvent influer sur rien (et ne voyant pas l'avenir, aucune chance là non plus de modifier des trucs temporels).
> Exemples de problème de non contrôle du pouvoir : ... C'est un pouvoir de PNJ, nan ? ^^' On s'en fiche ?

***

Ouf ! Voilà !! ^^
... Je vais dormir maintenant... -_-zzZ

_________________
Image
Brand a écrit:
Proposer un jeu qui soit au service d’une façon de jouer spécifique et, surtout sans tomber dans le piège de ne pas en permettre d’autre, néanmoins tout inféoder à cette dernière.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar 29 Nov 2016 08:38 
Hors ligne
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur
Voir le profil

Inscription: Jeu 27 Fév 2014 13:26
Messages: 546
Localisation: fontenay sous bois (94)
Yepeee !!!
Bon bon bon intéressant tout ça, je vois que t'as fait un travail plus ciblé que moi à ce niveau là. De mon coté, je me suis contenté d'un truc plus "générique" de base.

Que génère/manipule le personnage :
  • de l’énergie (j'y inclus les variations de températures, rayons gamma, autres énergies psyoniques, cinétique, balablabli blablabla... )
  • de la matière

Comment le pouvoir se manifeste :
  • Une zone (autour de soi, à distance)
  • un rayon (en tir simple ou continu)
  • un projectile (de un à une myriade)

Bref, en combinant un peu ça comme des briques, on obtient un "pouvoir" de base mais qui reste dans le cadre potentiellement destructeur en cas de perte de contrôle. Par-contre, à la différence de ta liste, ça manque cruellement de saveur... :(
Je vais réfléchir de mon coté aux différentes propositions qui ont été faite lors des deux parties tests pour voir si y'avait pas effectivement des trucs potentiellement "casables" ^^

_________________
"je fais du jeu de rôles, pas des math !"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar 29 Nov 2016 08:42 
Hors ligne
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur
Voir le profil

Inscription: Sam 8 Mar 2014 00:26
Messages: 586
Ah oui !!
Je sais même pas quels persos ils avaient (pouvoirs et autres), Max et JdC !

_________________
Image
Brand a écrit:
Proposer un jeu qui soit au service d’une façon de jouer spécifique et, surtout sans tomber dans le piège de ne pas en permettre d’autre, néanmoins tout inféoder à cette dernière.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar 29 Nov 2016 09:08 
Hors ligne
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur
Voir le profil

Inscription: Jeu 27 Fév 2014 13:26
Messages: 546
Localisation: fontenay sous bois (94)
Première partie test :
  • Uzuyami - contrôle du poids à distance (alléger/alourdir et potentiellement modification de trajectoire, ce qui lui permettait de léviter d'ailleurs)
  • Darm - Absorption/restitution d’énergie au contact (une vraie éponge à toute forme d'énergie)

2eme partie test
  • JdC - manipulation de l'oxygène à distance
  • Max' - rayon d'accélération de particules (façon réacteur d’accélération de particules quoi)

et à coté de ça, trente douze mille propositions de pouvoirs louftingues dont je vais essayer de me rappeler pour les caser ici au besoin ;)

_________________
"je fais du jeu de rôles, pas des math !"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar 29 Nov 2016 15:12 
Hors ligne
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur
Voir le profil

Inscription: Sam 8 Mar 2014 00:26
Messages: 586
Les propositions de ton 1er groupe rentrent à peu près dans la liste ci-dessus (modifier la gravité pour l'un, et absorption kinétique en plus élargi pour l'autre), je pense. n_n

Par contre, les pouvoirs de JdC et Max, si tu veux bien donner des exemples de comment ils les ont utilisé concrètement, je veux bien parce que je suis très curieux et je vois mal l'usage faisable !! ^^'

Et carrément partant +8000 pour toutes les propositions non-retenues, bien sûr. n_n

_________________
Image
Brand a écrit:
Proposer un jeu qui soit au service d’une façon de jouer spécifique et, surtout sans tomber dans le piège de ne pas en permettre d’autre, néanmoins tout inféoder à cette dernière.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar 29 Nov 2016 15:38 
Hors ligne
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur
Voir le profil

Inscription: Jeu 27 Fév 2014 13:26
Messages: 546
Localisation: fontenay sous bois (94)
alors Pour le perso de JdC, il était capable de déplacer les molécules d'oxygène. Il pouvait donc créer des zones à très forte concentration qui pouvaient s'enflammer/exploser à la moindre étincelle, ou créer une zone de plus en plus pauvre en oxygène pour étourdir/assommer/voir supprimer une personne.
En terme de dérapage, je pense qu'on visualise assez bien les catastrophes que ça peut engendrer ;) .

Pour le perso de max', c’était comme une sorte de rayon ou un flash qui sortait de ses mains et avec un énorme facteur d’impact/pénétration. Je sais pas si ça te parle mais je l'ai vu un peu comme un "fuseur" dans warhammer 40K.
Pour la perte de contrôle, son corps tout entier génère une sorte d'aura qui balance des rayons dans tous les sens ! ça a d'ailleurs bien pété à l’intérieur du musée :mrgreen:

_________________
"je fais du jeu de rôles, pas des math !"


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com